Ken Slaughter, AssetWorks

“Nous étions un peu ambivalents au sujet d’être acquis à nouveau. Notre société mère précédente avait involontairement étouffé notre esprit entrepreneurial et ne comprenait pas bien le secteur des logiciels. Nous avons beaucoup plus en commun avec Volaris qui nous fait confiance pour diriger l'entreprise de façon autonome et avec l'intérêt de tous à l'esprit.”

-Ken Slaughter, AssetWorks

Portrait d’un Succès : AssetWorks Facilities

Portrait d’un Succès : AssetWorks Facilities

Défis et Objectifs

La division AssetWorks Facilities, avec ses divisions sœurs Fleet et Appraisal, a été acquise par un cabinet de conseils gouvernemental.  L'entreprise n'avait pas d’expérience sur le marché des logiciels d'entreprise et a acquis simplement Assetworks comme un investissement plutôt qu'un partenariat. Le soutien de la haute direction était limité en raison d'un manque de compréhension du modèle d'affaires d’AssetWorks. De fait, la société mère ne disposait pas des moyens efficaces pour mesurer la performance d’AssetWorks Facilities.

La Direction de la société mère étant limitée, Assetworks devait gérer ses affaires de manière autonome. Tant et aussi longtemps qu'AssetWorks a continué à générer des profits, la société mère a été satisfaite.

AssetWorks Facilities avait besoin d’une société mère qui était prête à aider l'entreprise à se développer au sein du marché de logiciels d'entreprise tout en investissant dans les compétences et les talents du personnel d’AssetWorks  pour rendre cela possible.

La Différence Volaris

En 2008, Volaris acquiert trois divisions d’AssetWorks. Depuis, AssetWorks Facilities a bénéficié de  trois principaux avantages :

  • Volaris comprend que les sociétés de logiciels requièrent des investissements de façon régulière ; la technologie évolue sans cesse et les entreprises de ce secteur doivent donc évoluer aussi. Volaris réinvestit les recettes produites par l'entreprise pour soutenir le processus de croissance.
  • Aussi active que soit Volaris lors de ses acquisitions, le pouvoir décisionnel est donné aux unités d'affaires. Volaris apprécie que pour s’investir dans le succès de cette unité il soit important de s’appuyer sur les compétences d’expertise déjà existantes et qu’il faille apporter son aide à l’équipe de direction.
  • Comme Volaris comprend le marché des logiciels d'entreprise, des méthodes permettant de mesurer les améliorations du produit ont été développées à l'aide d'un ensemble commun de paramètres. La manière dont la performance de l'unité de l'entreprise est mesurée et les attentes sont claires à présent.

Les commentaires depuis l'acquisition ont été extrêmement positifs. Le personnel d’AssetWorks Facilities estime que les attentes de Volaris sont claires et transparentes et que la performance est mesurée de manière équitable face aux attentes.

“Chez Volaris, nous parlons la langue des logiciels d'entreprise. Nous comprenons ce dont une entreprise de technologie a besoin pourréussir et nous lui procurons ces ressources. Les entreprises de VC et les autres acquisitions doivent se concentrer sur la hausse de la valeur de leur investissement, pour pouvoir s’en défaire ensuite. Notre stratégie est à long terme et elle aide tout le monde à connaître le succès.” -- Mark Miller, CEO, Volaris Group